Aller au contenuAller à la recherche
AAA

3 astuces de la famille royale pour bien planifier sa succession

© andreykr| Fotolia
Pour la seconde fois cette année, les cloches du château de Windsor retentissent pour marquer un nouveau mariage royal : celui de la princesse Eugénie, petite-fille de la Reine, et 9e en ligne au trône à ce jour. Au-delà du conte de fées, Eugénie peut-elle espérer hériter d’une grande fortune? Plus ou moins. La famille royale a plusieurs astuces pour garantir une part à tout le monde. Voici de quoi vous inspirer pour votre propre succession.

Un héritage royal pour la princesse Eugénie

La princesse Eugénie peut espérer obtenir un jour une part d’héritage de la Reine Elizabeth II (sa grand-mère), la « Queen Mum » Elizabeth (son arrière-grand-mère) et du prince Andrew (son père).

En tant que petite-fille de la Reine Elizabeth II, Eugénie bénéficie des nombreuses astuces utilisées par la famille royale pour augmenter sa fortune et la partager aux héritiers. 

1. Augmenter ses revenus avant de tout léguer à ses héritiers

L’astuce : faire louer une propriété ou revendre une collection d’objets rares pour augmenter les revenus. 

Cette astuce est couramment utilisée par plusieurs membres de la famille royale.

Par exemple :

La Reine Elizabeth II possède plusieurs châteaux et terrains, comme le château de Buckingham. Lorsque la Reine se déplace d’une propriété à l’autre pendant l’année, elle fait louer les châteaux qu’elle n’habite pas. Les châteaux sont loués pour organiser des fêtes privées, des mariages, des activités de chasse ou même pour y passer des vacances.

 En s’inspirant de la famille royale, il est possible de faire louer une propriété, telle qu’un chalet, pour avoir une autre source de revenus. 

De plus, la famille royale a l’habitude de collectionner puis revendre des objets coûteux au prix fort. 

Par exemple :

Tout au long de sa vie, la « Queen Mum » a collectionné des bijoux et des peintures rares. Cette collection a augmenté en valeur avec le temps. À son décès, la « Queen Mum » Elizabeth a légué l’essentiel de cette collection à sa fille, Elizabeth II. Si cette collection est revendue aujourd’hui, celle-ci représentera une grande source de revenus.   

Cette astuce peut être adaptée avec des objets moins coûteux. Par exemple : collectionner des cartes signées par des joueurs de hockey, des timbres, les premières éditions d’un auteur prometteur, ou encore des peintures d’une artiste canadienne. 

2. Placer son argent ou ses biens dans une fiducie pour ses héritiers

Les membres de la famille royale suivent une tradition née en Grande-Bretagne et utilisent souvent les fiducies pour laisser de l’argent à leurs héritiers. 

L’astuce : la fiducie (« trust » en anglais) permet de mettre de l’argent ou des biens privés de côté pour ses héritiers (les bénéficiaires de la fiducie) pendant un maximum de 21 ans. Pendant ce temps, des intérêts s’accumulent et augmentent la valeur de la fiducie. 

Les héritiers auront accès à l’argent et aux biens dans la fiducie dans 21 ans, au plus tard. 

Quelques désavantages : pas question d’y toucher avant la date prévue. Et les impôts peuvent être élevés. 

Un exemple récent de la famille royale : au décès de la princesse Diana, ses fils William et Harry ont bénéficié d’une fiducie. 

La fiducie est une option disponible pour tous ceux et celles qui souhaitent mettre de l’argent de côté. Vous pouvez créer une fiducie au bénéfice d’une ou plusieurs personnes de votre choix (ex. : vos enfants, petits-enfants, etc.). 

ATTENTION :

Il y a plusieurs types de fiducies, et chacune a ses règles particulières. Il est recommandé d’en discuter avec un avocat. 

3. Favoriser les héritiers qui gagnent moins que les autres

Tout le monde n’est pas aussi riche qu’on le croit dans la famille royale. En fait, les garçons et les aînés sont souvent favorisés dès la naissance : en général, les titres et les revenus leur sont réservés. 

Par exemple : le prince Charles, fils aîné de la Reine Elizabeth II, gagne plus d’argent que ses frères et sa sœur. Le prince Charles a reçu le titre de Duc de Cornouailles : à ce titre, il reçoit des revenus du duché de Cornouailles. Ceci lui permet d’accumuler sa propre fortune. Ce n’est pas le cas pour ses frères et sa sœur. 

L’astuce : pour équilibrer, les membres de la famille royale n’hésitent pas à léguer plus d’argent à ceux qui en gagnent moins. Par exemple : la « Queen Mum » Elizabeth a légué plus d’argent à son arrière-petit-fils, le prince Harry. La raison : le prince William, qui héritera un jour du duché de Cornouailles comme son père Charles, aura beaucoup plus de revenus que son frère Harry. 

Une astuce intéressante qui peut être utilisée, quelle que soit votre fortune.

CliquezJustice.ca fournit de l'information juridique générale et non des avis ou conseils juridiques. Il est conseillé de consulter un avocat afin de connaître les règles qui s’appliquent à votre situation particulière. Par ailleurs, la plupart de l’information juridique présentée sur ce site est basée sur le droit en vigueur partout au Canada, à l'exception du Québec.

Restez informé !

Recevez de nouveaux contenus pertinents et des nouvelles exclusives.

Choisissez votre région pour une expérience adaptée