Aller au contenuAller à la recherche
Monkey Business Images/Shutterstock.com

Premier rendez-vous avec votre avocat?

Le premier rendez-vous avec votre avocat peut parfois s’avérer stressant. Souvent, cette première rencontre se déroule dans un contexte d’incertitude ou de questionnement. Pourtant, cet entretien est l’occasion pour vous d’obtenir des conseils quant aux étapes à prendre relativement au problème auquel vous faites face. Voici des informations pratiques qui vous aideront à économiser temps et énergie lors de ce premier rendez-vous.

AVANT LE RENDEZ-VOUS

1. Sachez que la consultation peut être à prix réduit.

Il est possible que le premier rendez-vous soit offert à un coût réduit, voire qu’il soit gratuit. Renseignez-vous auprès de votre avocat pour plus de détails.

2. Tenez un journal des événements.

Dans les jours qui précèdent votre rendez-vous, prenez en note tous les événements ou les détails en lien avec votre problème ou votre question juridique. Incluez le plus d’information possible. Ce journal des événements vous aidera à mieux expliquer votre problème ou votre question lors du rendez-vous. Par exemple, dans une affaire de harcèlement téléphonique, il est utile de noter la date, l’heure et la durée de chaque appel téléphonique.

3. Apportez au moins une preuve d’identité.

Les preuves d’identité acceptées sont tous les documents originaux et valides délivrés par un gouvernement, par exemple, un permis de conduire, un extrait d’acte de naissance, un passeport, etc.

4. Rassemblez les documents pertinents dans un seul dossier.

Cette étape est très importante. Réunissez les documents qui aideront l’avocat à bien comprendre votre problème ou votre question. Voici quelques exemples :

PROBLÈME OU QUESTION JURIDIQUE

DOCUMENTS À APPORTER

Droit de la famille :

  • Vous vous séparez ou vous demandez le divorce;
  • Vous demandez ou contestez des droits de garde et de visite;
  • Vous demandez ou voulez modifier une ordonnance de pension alimentaire;
  • Etc.

Preuves de votre situation financière :

  • Relevés de paie, cotisation d’impôt récente, relevés de pension alimentaire;
  • Etc.

Preuves de votre situation familiale :

  • Liste des personnes à charge.

Droit de l’immigration :

  • Vous avez fait une demande de parrainage;
  • Vous avez reçu un avis de renvoi du territoire;
  • Vous voulez faire une demande de résidence permanente;
  • Etc.

Document d’identité et/ou preuve du statut au Canada :

  • Passeport;
  • Permis d’études;
  • Permis de travail;
  • Carte de résident permanent;
  • Tout autre document démontrant votre statut au Canada.

Autres documents :

  • Lettre de refus d’une demande;
  • Avis de renvoi du territoire;
  • Etc.

Droit criminel :

  • Vous avez été arrêté;
  • Vous avez conduit avec les facultés affaiblies;
  • Etc.

 

 

  • Constat d’infraction (communément « contravention routière »);
  • Papiers d’identification du véhicule (conduite avec facultés affaiblies);
  • Etc.

 

Droit civil et petites créances :

  • On vous a vendu un objet défectueux;
  • Vous voulez contester une rupture de contrat;
  • Votre locataire a plusieurs mois de loyer impayé;
  • Vous achetez ou vendez une propriété;
  • Etc.
  • Reçu prouvant l’achat d’un objet défectueux;
  • Échange de courriels pour conclure un achat ou une vente;
  • Liste de témoins;
  • Avis d’expulsion d’un logement;
  • Titre de propriété (transaction immobilière);
  • Etc.

5. Ayez une idée claire du rôle de l’avocat.

Rappelez-vous qu’il s’agit d’un premier rendez-vous. L’avocat n’aura pas nécessairement toutes les réponses à vos questions. Lors de cette première rencontre, le rôle de l’avocat sera d’abord de vérifier si votre cause est bien fondée. Il se demandera ensuite s’il possède les compétences requises pour bien vous représenter. Il est fort probable que l’avocat ait besoin de temps pour examiner plusieurs options avant de vous donner une réponse définitive sur votre cause.

PENDANT LE RENDEZ-VOUS

6. Allez droit au but.

Soyez concis. Utilisez des phrases courtes et utilisez votre journal des événements pour expliquer les faits dans l’ordre. Vous devez donner assez d’informations pour permettre à l’avocat de comprendre votre problème ou votre question en peu de temps.

7. Exprimez clairement vos attentes.

À la fin de l’entretien, vous devez avoir compris ce que l’avocat peut et ne peut pas faire dans votre cause. En particulier, vous pouvez poser les questions suivantes à votre avocat :

QUESTIONS À POSER À VOTRE AVOCAT AU PREMIER RENDEZ-VOUS
Quelle est votre expérience dans le domaine? Avez-vous déjà travaillé sur des cas semblables?  
 
 
 

OUI

 
 
 

NON

Est-ce que j’ai de bonnes chances de gagner ma cause?*  
 
 
 

OUI

 
 
 

NON

Est-ce que mon problème peut être résolu ailleurs que devant un tribunal (ex : médiation) et par une personne autre qu’un avocat (ex : médiateur)*.  
 
 
 

OUI

 
 
 

NON

En moyenne et selon votre expérience, combien de temps faudra-t-il pour régler mon problème ou ma question?  
*Dans les cas où vous faites face à la possibilité d’une poursuite judiciaire.
 FINALEMENT...

8. Discutez des honoraires.

La discussion des honoraires (frais de l’avocat) est une étape très importante. Demandez à l’avocat de vous fournir une estimation des coûts. Assurez-vous de bien comprendre vos options de paiement et les périodes de facturation. N’oubliez pas de demander s’il y a des frais spéciaux qui peuvent se rajouter et si vous êtes admissible à l’aide juridique.

CliquezJustice.ca fournit de l'information juridique générale et non des avis ou conseils juridiques. Il est conseillé de consulter un avocat afin de connaître les règles qui s’appliquent à votre situation particulière. Par ailleurs, la plupart de l’information juridique présentée sur ce site est basée sur le droit en vigueur partout au Canada, à l'exception du Québec.

Restez informé !

Recevez de nouveaux contenus pertinents et des nouvelles exclusives.

Choisissez votre région pour une expérience adaptée