Aller au contenuAller à la recherche
AAA

Cyberviolence

Daxiao Productions/Shutterstock.com

Vous exprimez une opinion en ligne et, tout d’un coup, une vague de réactions commence… Pourtant, ce n’est pas ce que vous vouliez dire! Ils ont mal compris! Vous êtes bombardé de tous les côtés. Vous n’osez plus vérifier vos courriels ou votre page Facebook. Que vous soyez à l’école, au travail, ou dans votre maison, ils sont toujours là, dans votre ordinateur, votre téléphone... La cyberviolence est un problème sérieux. Apprenez à la reconnaître et sachez comment réagir.

Renseignements généraux               

Qu’est-ce que la cyberviolence? 

La « cyberviolence » (parfois appelée « cyberharcèlement » ou « cyberintimidation »), c’est une forme de violence faite par des médias électroniques comme :

  • les courriels,
  • les messages textes (textos),
  • les médias sociaux,
  • les sites de clavardage,
  • les jeux vidéo qui permettent la communication entre joueurs.

La cyberviolence : violence constante et toujours présente

La cyberviolence peut avoir des conséquences physiques, psychologiques, émotionnelles et financières graves. En plus d’être publique et de rejoindre un auditoire presque illimité, la cyberviolence peut se produire en tout temps via les médias électroniques. Il peut sembler impossible d’y échapper. De plus, il peut être difficile de supprimer des images ou des commentaires une fois qu’ils sont publiés en ligne.

ATTENTION :

Qu’il s’agisse de violence physique ou en ligne, les répercussions sont graves. Si vous êtes en danger immédiat, appelez le 9-1-1.

Que faire si vous êtes victime de cyberviolence?

Vous avez des recours, il est possible de trouver des solutions.

  • Parlez-en à une personne de confiance, que ce soit un ami, un membre de votre famille, ou une ligne d’aide téléphonique, comme Jeunesse, j’écoute.

Exemple :

  • Si ce sont vos camarades de classe qui vous menacent dans un groupe Facebook, parlez-en à un enseignant.
  • Si ce sont vos collègues de travail qui vous envoient des courriels haineux, parlez-en à votre employeur.
  • Si ce sont des utilisateurs d’un site web que vous fréquentez qui vous insultent, avertissez les responsables du site web.
  • Connaissez vos droits. Il existe plusieurs ressources en ligne que vous pouvez consulter. Par exemple :
  • N’oubliez pas : les répercussions de la violence en ligne sont graves, vous pouvez communiquer avec la police pour porter plainte. Si vous êtes en danger immédiat, appelez le 9-1-1.

Quelles pourraient être les conséquences pour une personne qui commet de la cyberviolence?

Les conséquences pour une personne qui commet de la cyberviolence varient selon la situation. Selon la gravité de ses comportements, elle pourrait être accusée d’un crime, dont :

  • Le harcèlement criminel,
  • Le libelle diffamatoire,
  • L’extorsion,
  • Le voyeurisme, ou
  • La production, la possession ou la distribution de pornographie juvénile.

Questions Courantes

Mon ex-copain a envoyé à tous mes amis une photo nue de moi. Est-ce un crime?

C’est un crime si la personne sur la photo a moins de 18 ans et que la photo montre ses organes génitaux ou a été prise à son insu. 

Est-ce que certains actes sont considérés comme des crimes de cyberviolence?

Oui, plusieurs actes peuvent être considérés comme étant des crimes de cyberviolence. Ce n’est pas parce qu’un acte s’est produit sur Internet qu’il ne s’agit pas d’un crime. Parmi les crimes liés à la cyberviolence faite aux femmes, on retrouve la distribution de pornographie juvénile, l’extorsion, le harcèlement criminel, le libelle diffamatoire, la possession de pornographie juvénile, la production de pornographie juvénile et le voyeurisme.