Aller au contenuAller à la recherche
AAA

Révolution Bitcoin : 3 choses à savoir

© serawood | Fotolia

Passionné d’économie et de finance, vous souhaitez diversifier vos investissements pour vous enrichir! Vous avez entendu parler de la monnaie numérique Bitcoin. Mais attention, avant d’acheter, vous avez plusieurs questions… Le Bitcoin est-il synonyme d’argent? Quelle banque règlemente le Bitcoin? Vers qui se tourner en cas de fraude?

Renseignements généraux

1. Bitcoin, monnaie numérique et technologie de chaîne de blocs (en anglais « Blockchain »), c’est quoi tout ça?

Le Bitcoin est un type de monnaie numérique, qui n’existe pas à l’état physique (ex. :  pièce de monnaie ou billet). Le Bitcoin a vu le jour en 2009.

La valeur du Bitcoin peut varier énormément. Le Bitcoin ressemble alors davantage à une marchandise (ex : l’or), qu’à une monnaie (ex : le dollar canadien).

IMPORTANT : La valeur du Bitcoin peut changer drastiquement, en très peu de temps. Sa valeur peut donc augmenter ou diminuer en un instant. À ce jour, il s’agit généralement d’un placement à risque élevé.

 Le Bitcoin n’est pas géré par une banque centrale, une institution financière ou un gouvernement. Plutôt, les détenteurs de cette monnaie font partie d’un réseau décentralisé et font directement des transactions informatiques sécurisées sans intermédiaire.

La technologie de chaîne de bloc (en anglais « Blockchain ») permet d’enregistrer chaque transaction sur un registre public, une base de données accessible à tous les détenteurs de Bitcoins.

2. Les Bitcoins : utiles ou risqués?

Vous pouvez vous procurer des Bitcoins pour diversifier votre portefeuille de placement et spéculer, comme vous le feriez pour d’autres investissements. Le Bitcoin peut aussi être utile pour les habitants d’un pays étranger où la monnaie nationale perd drastiquement de la valeur. Il permet à ces personnes d’acheter des biens et des services qui leur seraient autrement inaccessibles.

Vous pouvez aussi acheter des biens et des services sur Internet chez certains commerçants qui acceptent les Bitcoins. Mais attention, le taux de change peut varier d’un commerce à l’autre, donc il faut s’informer avant d’acheter.

EXEMPLE :

Chez Éco, 1 Bitcoin vaut 100 $. Chez Branché, 1 Bitcoin vaut 200 $. Sans consulter le taux de change utilisé par ces commerçants, vous achetez une paire de jeans pour 1 Bitcoin chez Éco. Vous auriez peut-être acheté chez Branché en sachant que votre pouvoir d’achat était plus grand chez ce commerçant.

 

IMPORTANT :

Puisque la monnaie numérique est une marchandise selon Revenu Canada, elle est imposable. Vous devez donc inclure à votre rapport d’impôt la valeur des biens que vous avez achetés avec cette monnaie ainsi que toutes vos transactions.

 

De plus, vous pouvez faire des transferts de fonds à l’international avec des Bitcoins sans intermédiaire, donc, sans utiliser les services d’une compagnie qui exige des frais de transfert.

ATTENTION :

Puisqu’il s’agit d’une nouvelle technologie pour laquelle il n’existe presque aucune règlementation, il y a peu de recours disponibles pour les consommateurs insatisfaits.

Par exemple, les paiements faits avec cette monnaie sont irréversibles, donc en cas de fraude, vous ne pouvez pas recevoir de remboursement. Ceci serait normalement possible si vous aviez fait un paiement avec une carte de crédit.

Aussi, bien que vous soyez protégé contre la fraude au Canada en vertu du Code criminel, lorsque vos Bitcoins sont volés, vous n’avez aucun moyen de démontrer qu’ils vous appartenaient.

 

3. Votre mot de passe est la clé de votre investissement, ne le perdez pas!

Si vous perdez votre mot de passe Bitcoin, vous perdez accès à votre monnaie numérique. Il est donc important de le conserver à un endroit facilement accessible pour vous, mais à l’abri de la fraude

En cas de décès ou d’accident, il faut prévoir le transfert de votre mot de passe, sans quoi, votre investissement sera perdu.