Aller au contenuAller à la recherche

4 astuces pour éviter la fraude

Vous recevez un courriel de votre banque qui vous demande de mettre à jour vos informations personnelles. Et si… c'était une arnaque? Voici comment éviter la fraude.

La fraude, c'est quoi?

C'est le fait de gagner la confiance d’un individu de façon malhonnête dans le but de lui vendre un bien ou un service, d’obtenir de l’argent ou un bien de valeur. Le fraudeur commet la fraude et la victime la subit.

Voici deux types de fraude :

  1. en personne,
  2. virtuelle.

La fraude en personne

La fraude en personne se produit lorsque vous interagissez directement avec le fraudeur, par exemple : le porte-à-porte pour la collecte de dons, les chèques contrefaits ou encore, la vente d’une œuvre d’art.

EXEMPLES :

Les chèques contrefaits

Vous vendez votre tondeuse pour 400$. L’acheteur vous remet un chèque de 500$ « par erreur » et vous demande de lui remettre 100$ en argent afin de le compenser. Le lendemain, vous déposez le chèque, qui rebondit aussitôt. Vous n’avez donc pas été payé pour la tondeuse, en plus d’avoir déboursé 100$ à l’acheteur. 

La vente d’une œuvre d’art

Vous voyez une annonce alléchante sur internet : une œuvre originale de Picasso est en vente pour 200$. Vous faites des recherches et constatez qu’elle vaut 15 000$. Quelle aubaine! Vous décidez de l’acheter et de la revendre à profit.

En essayant de la revendre, vous constatez que le tableau est une réplique d’une peinture célèbre de Picasso. Vous auriez pu prévenir cette fraude, c’était évidemment trop beau pour être vrai!

Comment éviter la fraude en personne?  

  1. Soyez vigilant : Vous devez faire attention aux situations où l’offre qu’on vous fait est trop belle pour être vraie. Aussi, faites attention lorsque le fraudeur vous force à prendre une décision sous la pression (ex. : c’est aujourd’hui ou jamais).

  2. Prenez des précautions : Demandez à la personne de s’identifier, exigez des références et vérifiez-les. Ne donnez jamais vos renseignements personnels et parlez à une personne de confiance en cas de doute.

  3. Posez-vous des questions : Demandez-vous si la situation est normale et s’il y a des facteurs qui indiquent une fraude potentielle. Prenez votre temps pour prendre une décision, ne cédez pas sous la pression.

  4. Agissez : Soyez ferme lorsque vous refusez une offre qui vous parait frauduleuse. Lorsque vous êtes victime de fraude, contactez les autorités et les personnes ou institutions concernées (ex : votre banque, votre assureur).

ATTENTION :

Lorsque vous croyez qu’un fraudeur a volé votre compte bancaire, avertissez votre banque immédiatement et demandez à être dédommagé. La plupart des banques offrent des protections contre la fraude.

La fraude virtuelle

La fraude virtuelle inclut la fraude par internet, courriel, texto et les arnaques téléphoniques. Cette fraude est de plus en plus présente avec la technologie d’aujourd’hui.

EXEMPLES :

Le travail sur internet

Une offre d’emploi sur internet vous promet beaucoup d’argent pour faire du travail à domicile. Toutefois, avant de commencer, on vous demande d’acheter du matériel, un guide, un livre… Finalement, vous ne recevez rien de la compagnie, bien que vous aviez déjà déboursé des sommes exorbitantes pour obtenir l’emploi en question.

Le vol d’identité

On vous appelle pour vous annoncer que vous êtes l’heureux gagnant d’un voyage aux Caraïbes. On demande vos informations personnelles afin de vous faire parvenir votre prix. Vous ne vous êtes pourtant jamais inscrit à un tel concours. 

Les fausses factures

Vous recevez par la poste une facture pour un abonnement à un magazine. Vous ne vous êtes pourtant jamais abonné. Vous tentez d’annuler l’abonnement et de régler cette facture. Hélas, vous continuez à recevoir des factures et on vous harcèle pour obtenir des paiements.

Comment éviter la fraude virtuelle?

  1. Soyez vigilant : Vous pouvez être victime de fraude lorsqu’on vous fait une offre particulièrement alléchante, trop belle pour être vraie. Ou encore, vous pourriez être victime de fraude lorsqu’une organisation avec laquelle vous n’avez jamais fait affaire vous contacte pour exiger un paiement ou vous demander vos informations personnelles. 

  2. N’engagez pas la conversation : En cas de doute, mettez fin à la conversation. Par exemple, raccrochez le téléphone lorsque le fraudeur vous pose des questions ou vous demande vos informations personnelles. Lorsqu’on vous contacte par texto ou par courriel, ne répondez pas et même, supprimez le message.

  3. Ne faites pas ce qui est demandé : En cas de doute, ne faites pas ce qui est demandé. Par exemple, on demande d’appuyer sur un bouton du téléphone, un lien ou une icône, de partager vos informations personnelles ou encore, de faire un paiement.

  4. Ne soyez pas impulsif : En cas de doute, dites non. Prenez le temps de réfléchir, de faire une recherche indépendante et de demander conseil à une personne de confiance.

CliquezJustice.ca fournit de l'information juridique générale et non des avis ou conseils juridiques. Il est conseillé de consulter un avocat afin de connaître les règles qui s’appliquent à votre situation particulière. Par ailleurs, la plupart de l’information juridique présentée sur ce site est basée sur le droit en vigueur partout au Canada, à l'exception du Québec.

Restez informé !

Recevez de nouveaux contenus pertinents et des nouvelles exclusives.

Choisissez votre région pour une expérience adaptée