Aller au contenuAller à la recherche
AAA
WavebreakMediaMicro | Adobe Stock

Se séparer avec enfants: par où commencer?

Le contenu de cet article est dépendant de votre localisation. Veuillez indiquer votre région Choisir une région

Une séparation ou un divorce peuvent être stressants lorsque vous avez un enfant. Sachez qu’il y a des solutions! Cet article vous aide à mieux comprendre vos options et les démarches à prendre.

Publicité

1 - Pensez aux choix que vous devez faire

La plupart du temps, après la séparation, les deux parents ont les mêmes droits et responsabilités. En revanche, après votre séparation, votre vie familiale va changer. Pour vous adapter, vous devez vous poser des questions comme:

EXCEPTION

Dans certains cas, après la séparation, l’enfant va vivre chez un seul parent. Pour certaines provinces, le parent chez qui l’enfant vit prend tout seul les décisions importantes concernant l’enfant, en attendant :

Ces provinces sont: l’Île-du-Prince-Édouard, le Nunavut, l’Ontario, Terre-Neuve-et-Labrador, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon.

2 - N’hésitez pas à demander de l’aide

Nul besoin d’affronter la séparation tout seul. Il y a de l’aide pour vous:

Service

Type d’aide

Services communautaires et gouvernementaux

Pour vous donner de l’information générale et vous guider.

Services de médiation

Pour vous aider à trouver un terrain d’entente entre vous et l’autre parent sans aller à un tribunal.

Services d’avocat

Pour vous conseiller et vous représenter devant un tribunal.

Services de counseling et de santé mentale

Pour vous offrir de l’appui psychologique et émotionnel.

3. Parlez-en avec l’autre parent

Vous êtes encouragés à négocier avec l’autre parent. Même lorsque vous ne vous entendez pas bien avec lui, essayez au moins de connaître ses attentes:

  • Êtes-vous complètement en accord?
  • Êtes-vous d’accord en partie seulement?
  • Êtes-vous complètement en désaccord?

Il est important de toujours discuter et agir selon l’intérêt de l’enfant.

EXCEPTION

En cas de violence conjugale, il est souvent déconseillé de négocier directement avec l’autre parent. Dans un tel cas, consultez un avocat et contactez un organisme spécialisé pour trouver de l’aide.

4 - Lorsque possible, signez une entente de séparation

Lorsque vous et l’autre parent êtes d’accord, vous pouvez inclure vos choix dans votre entente de séparation.  Même en l’absence de conflits, il est recommandé de signer une entente. C’est une façon d’éviter un conflit ou un malentendu dans le futur.

IMPORTANT

Il est fortement recommandé de faire réviser votre entente par un avocat avant de la signer.

D’ailleurs, inclure un plan parental  à votre entente, vous permet d’inclure plus de détails.

ATTENTION

Les mots employés dépendent de leur contexte. Par exemple, une entente peut indiquer « garde » ou « responsabilité décisionnelle ».  Selon le contexte, on peut aussi parler de « droit de visite » ou « temps parental ».

Chaque cas est unique!  Consultez un avocat ou un organisme en droit de la famille pour mieux comprendre votre entente ou votre ordonnance. Voici où trouver de l’aide.

5 - Au besoin, faites une demande à un tribunal

En cas de désaccord, vous pouvez demander à un tribunal de décider à votre place.

Il déterminera ce qui correspond le mieux à l’intérêt de l’enfant. Pour plus d’information, consultez: Étapes d’une procédure judiciaire en droit de la famille.

Plusieurs mois et même des années peuvent passer avant qu’un juge ne prenne une décision finale. En attendant, un tribunal peut prendre une décision qu’on appelle: une ordonnance temporaire.

ATTENTION

Dans certains cas, une personne autre que les parents de l’enfant peut faire une demande, comme un grand-parent. Cette personne peut demander :

  • D’agir comme si elle était le parent de l’enfant
  • De passer du temps avec l’enfant

Par exemple, lorsque les parents de l’enfant ne peuvent pas s’en occuper.

CliquezJustice.ca fournit de l'information juridique générale et non des avis ou conseils juridiques. Il est conseillé de consulter un avocat afin de connaître les règles qui s’appliquent à votre situation particulière. Par ailleurs, la plupart de l’information juridique présentée sur ce site est basée sur le droit en vigueur partout au Canada, à l'exception du Québec.

Restez informé !

Recevez de nouveaux contenus pertinents et des nouvelles exclusives.

Choisissez votre région pour une expérience adaptée