Aller au contenuAller à la recherche
AAA
© Lumppini | Fotolia

Infractions liées au cannabis : que risquez-vous?

Le cannabis est maintenant légal mais la loi prévoit plusieurs limites. Par exemple, vous risquez des sanctions sévères si vous possédez plus que les quantités autorisées, ou encore si vous donnez du cannabis à une personne de moins de 18 ans.

Publicité

Contraventions, poursuites criminelles ou emprisonnement : plusieurs sanctions sont prévues

Les sanctions varient. Selon la gravité de votre comportement, vous risquez :

  • un avertissement,
  • une contravention,
  • des poursuites criminelles,
  • dans les cas les plus graves, une peine d’emprisonnement.  

 

Infraction

Sanction

Possession dépassant la limite autorisée           

 

Contravention pour les petites quantités

Emprisonnement maximal de 5 ans

 

Distribution ou vente illégale

 

Contravention pour les petites quantités

Emprisonnement maximal de 14 ans

 

Production de cannabis au-delà des limites fixées (pour cultiver à des fins personnelles ou pour extraire comme solvants combustibles)          

 

Contravention pour les petites quantités

Emprisonnement maximal de 14 ans

 

Possession de cannabis au moment de franchir l'une des frontières du Canada           

 

Emprisonnement maximal de 14 ans

 

Donner ou vendre du cannabis à une personne de moins de 18 ans           

 

Emprisonnement maximal de 14 ans

 

Se servir d'un jeune pour commettre une infraction liée au cannabis    

 

Emprisonnement maximal de 14 ans

 

Des sanctions sévères lorsque vous vendez ou donnez du cannabis à un mineur

Des infractions sont prévues spécifiquement pour les personnes qui fournissent du cannabis aux jeunes. 

Vous pourriez recevoir jusqu’à 14 ans de prison si :

  • Vous donnez ou vendez du cannabis à un mineur, ou
  • Vous vous servez d’un mineur pour commettre une infraction liée au cannabis.

Vous pourriez aussi recevoir jusqu’à 3 ans de prison ou une amende de 5 millions de dollars si, par exemple :

  • Vous faites la promotion du cannabis et que des mineurs pourraient voir cette promotion,
  • Vous offrez des produits liés au cannabis qui sont attrayants pour les jeunes,
  • Vous emballez ou étiquetez du cannabis pour qu'il soit attrayant pour les jeunes, ou
  • Vous vendez du cannabis selon un format « libre-service » (où les gens se servent eux-mêmes) ou dans des machines distributrices.

Des sanctions graves lorsque vous conduisez avec les facultés affaiblies par le cannabis

Conduire avec les facultés affaiblies peut mener à des accusations graves : vous pouvez être accusé de plusieurs infractions et risquer jusqu’à 10 ans de prison.

L’interdiction de territoire ou la perte du statut pour les non-citoyens

Un résident temporaire (ex. : travailleur, étudiant ou visiteur) ou permanent qui commet une infraction liée au cannabis au Canada ou à l’étranger risque :

Les sanctions varient selon la gravité du comportement, et le statut au Canada :

  • Le résident temporaire (ex. : étudiant, visiteur ou travailleur étranger) risque de perdre son droit d’entrer ou de rester au Canada,
  • Le résident permanent risque de perdre son statut et d’être expulsé du Canada,
  • Le demandeur d’asile peut se voir refuser une audience en lien avec sa demande d’asile.

De plus, pour tous les non-Canadiens, la possibilité de faire appel d’une décision prise par Immigration Canada sur votre dossier d’immigration peut être remise en question en raison d’une infraction liée au cannabis.

CliquezJustice.ca fournit de l'information juridique générale et non des avis ou conseils juridiques. Il est conseillé de consulter un avocat afin de connaître les règles qui s’appliquent à votre situation particulière. Par ailleurs, la plupart de l’information juridique présentée sur ce site est basée sur le droit en vigueur partout au Canada, à l'exception du Québec.

Restez informé !

Recevez de nouveaux contenus pertinents et des nouvelles exclusives.

Choisissez votre région pour une expérience adaptée