Aller au contenuAller à la recherche
AAA
© Rawpixel.com | Adobe Stock

Liberté d’expression : peut-on vraiment tout dire?

Au quotidien, les occasions d’exprimer son opinion en public ne manquent pas. Vous pouvez réagir à une nouvelle sur les médias sociaux, porter un message politique sur votre T-shirt ou encore manifester en pleine rue. Mais… y a-t-il un risque d’aller trop loin?

Publicité

La liberté d’expression, c’est quoi?

C’est la liberté d’exprimer publiquement des opinions ou des idées sans avoir peur d’être puni, harcelé ou agressé par le gouvernement.

Par exemple :

  • La liberté d’expression permet de partager ouvertement des valeurs ou des opinions politiques.
  • Des journalistes peuvent enquêter et s’exprimer librement dans les médias.

La Charte protège la liberté d’expression

La liberté d’expression est protégée dans la constitution par la Charte canadienne des droits et libertés (la Charte).

La Charte vous protège contre les abus d’un gouvernement : autrement dit, elle interdit au gouvernement de vous punir ou de vous persécuter à cause de vos idées ou de vos opinions.

Pouvez-vous vraiment tout dire?

Non. Il y a des limites à la liberté d’expression. Vous ne pouvez pas tout dire.

Parmi les limites, il est interdit de :

  • Conseiller à une personne de se suicider.
  • Vandaliser des lieux religieux ou communautaires. Par exemple, détruire les lieux ou faire des graffitis haineux.
  • Remettre en question des faits ou la vérité. Par exemple, dire publiquement que la Shoah n’a jamais existé.
  • Encourager la haine et la violence contre les membres d’un groupe.
  • Produire de la pornographie avec des jeunes de moins de 18 ans.

Des conséquences criminelles graves

Ceux qui dépassent les limites de la liberté d’expression risquent des sanctions criminelles.

Par exemple :

  • Jusqu’à 2 ans de prison pour avoir encouragé la haine contre les membres d’un groupe.
  • Jusqu’à 5 ans de prison pour avoir encouragé de tuer les membres d’un groupe (encourager un génocide).

CliquezJustice.ca fournit de l'information juridique générale et non des avis ou conseils juridiques. Il est conseillé de consulter un avocat afin de connaître les règles qui s’appliquent à votre situation particulière. Par ailleurs, la plupart de l’information juridique présentée sur ce site est basée sur le droit en vigueur partout au Canada, à l'exception du Québec.

Restez informé !

Recevez de nouveaux contenus pertinents et des nouvelles exclusives.

Choisissez votre région pour une expérience adaptée